Connexion


AlUlaAlUla logo

L'héritage de la route des pèlerins:
Les chemins de fer du Hedjaz et le fort de Mada'in Salih

SIGNIFICATION HISTORIQUE

Située au cœur la vallée de Wadi Al-Qura, célèbre et importante depuis les temps anciens, AlUla a longtemps été un lieu de passage, de voyage et d'exploration.

C'est une terre traversée par les anciennes et historiques routes du commerce, des échanges culturels et de pèlerinage qui reliaient le Levant (pays de la Méditerranée orientale) et l'Égypte aux villes saintes de La Mecque et de Médine.

Comme dans son passé ancien, des routes de pèlerinage traversaient le paysage d'AlUla. Outre les routes syrienne et égyptienne, AlUla a accueilli une partie du passage d'Aylah qui reliait Médine à Aqaba en Jordanie. Une grande importance était accordée à ces routes de voyageurs, qui étaient ainsi fort bien entretenues pour les pèlerins, et comportaient des forts, des tours de guet et des points d'eau.


LES CHEMINS DE FER DU HEDJAZ

Plus tard, les chemins de fer du Hedjaz ont suivi les mêmes itinéraires et ont considérablement amélioré la vitesse et la sécurité des déplacements. Aujourd'hui, il est intéressant de noter que la route du Hajj et les chemins de fer du Hedjaz figurent sur la liste indicative du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La construction du chemin de fer a commencé en 1900, arrivant à Médine en 1908 et à Damas en 1913. Conséquence de la Première Guerre mondiale, les 1 300 kilomètres de chemin de fer initialement prévus ne furent jamais construits.

La gare du Hedjaz se situe près de Hegra, premier site d’Arabie saoudite inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les visiteurs pourront un jour visiter le musée de la gare et s'émerveiller devant ses impressionnantes locomotives, mais il est actuellement fermé au public.


LE FORT DE MADA’IN SALIH

Le Fort de Mada'in Salih, construit au milieu du XVIIIe siècle pour abriter les voyageurs, est situé à l'extrémité sud de la gare du Hedjaz. Le double château d'eau des chemins de fer fut construit à proximité du réservoir du fort afin de profiter de l'eau disponible, ce qui permettait aux pèlerins d'acheter des produits frais, notamment des oranges, des citrons et des dattes.

Le personnel télégraphique des chemins de fer du Hedjaz était également hébergé dans le fort. Les écrits des explorateurs étrangers à la fin des années 1800 et au début des années 1900 évoquent la présence d'un petit jardin à l'est et au sud du fort, comportant des grenadiers et des dattiers. Le fort et le réservoir furent rénovés dans le cadre du projet de restauration des bâtiments de la gare ferroviaire attenante.

Les visiteurs pourront prochainement visiter le Musée du Hajj, installé dans ce fort restauré, et en apprendre davantage sur son histoire et son rôle dans les voyages des pèlerins.


INFORMATIONS DESTINÉES AUX VISITEURS

Pour cause de Covid-19, la gare et le fort sont actuellement fermés aux visiteurs. AlUla rouvrira ses portes aux visiteurs en octobre 2020.

Plongez dans les mystères de Hegra, premier site d’Arabie saoudite inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.


En savoir plus
keyboard_arrow_up