Connexion


AlUlaAlUla logo

Les dattes :
le trésor sucré de l’oasis d’AlUla

Aperçu

De loin, la spectaculaire vallée de l'oasis d'AlUla dévoile une explosion de vert éclatant parmi les affleurements de grès du désert. Ce sont des palmiers dattiers, les plus grands arbres de l’oasis qui déploient leur ombre sur tout un écosystème.

Chaque année, les 2,3 millions de palmiers dattiers d'AlUla produisent plus de 90 000 tonnes de dattes. Mais au-delà de la gourmandise sucrée de chaque bouchée, les arbres majestueux et les vastes bosquets jouent un rôle important dans la culture et l'économie locales, et ce depuis des milliers d'années.


Signification historique

Les palmiers dattiers ont toujours été une culture très prisée par les civilisations qui ont élu domicile à AlUla. En fait, les parois rocheuses de Jabal Ikmah recèlent des prières pour préserver la bonne santé des palmiers dattiers. L'oasis a permis aux palmiers dattiers de prospérer dans la région depuis le 1er millénaire avant notre ère, lorsque les Dadanites et les Lihyanites habitaient la vallée. De plus, de récentes fouilles menées dans les tombeaux nabatéens de Hegra ont mis à jour des colliers de dattes, soulignant l'importance du palmier dattier dans les civilisations anciennes.

Parfois appelé « l'arbre de vie », le palmier dattier a également fourni aux communautés des utilisations infinies au-delà de la subsistance. Recouvertes de chaume pour servir d'abri, les frondes offraient une protection contre le soleil et les vents du désert, tandis que des tissages plus artistiques produisaient des bijoux ou des paniers aux motifs complexes. Les arbres étaient également une source inestimable de matériaux de construction, donnant aux peuples anciens un moyen de fabriquer des cordes, des clôtures et des meubles.

Le rôle de l'arbre est si important que les connaissances, les compétences, les traditions et les pratiques acquises grâce au palmier dattier ont valu à l'Arabie saoudite d’être inscrire sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO en 2019.


Une myriade de saveurs

Alimentés par l'oasis et nourris par le sol fertile de la vallée, les palmiers dattiers continuent de prospérer à AlUla. Les dattes, tendres et moelleuses, se déshydratent et se rident naturellement en vieillissant. Leur taille et leur couleur varient selon la variété. Les variétés les plus connues de la région sont la Barni, qui représente 80 % de la récolte annuelle des fruits de dattes. La Mabroom, charnue mais ferme, est suave et collante, avec de riches notes de caramel, tandis que la Machrook est prisée pour son arrière-goût sucré. La Halwa, l'Anbara et la Majhool sont d'autres variétés populaires de dattes d’AlUla.

Les dattes sont des fruits riches en nutriments, qui regorgent de vitamines, de minéraux, d'antioxydants, de protéines et de fibres. Si les dattes constituent de délicieux en-cas, elles ont également gagné en popularité dans le monde entier en tant qu'édulcorant naturel. Conditionnées adéquatement, les dattes se conservent dans un récipient à température ambiante pendant plusieurs mois ou au réfrigérateur pendant un an..


Informations destinées aux visiteurs

Pour cause de Covid-19, AlUla est actuellement fermée aux visiteurs. AlUla rouvrira ses portes aux visiteurs en octobre 2020.

Après la réouverture d'AlUla, AlUla Fresh vous fera découvrir certains aspects du patrimoine agricole d'AlUla. Vous pourrez vous promener sur des sentiers qui serpentent à travers des bosquets fleuris et voir comment les dattes émergent des célèbres palmiers d'AlUla.

Pour toujours plus de délices, visitez la ferme Hijrat Nora, où sont cultivées 26 variétés de qualité supérieure de ce trésor ancien. Sur place, admirez les paons aux couleurs éclatantes de la ferme et dégustez des dattes fraîches, accompagnées d’un café arabe aux arômes robustes.

Découvrez la grande variété d'agrumes cultivés à AlUla, et comment ils ont façonné l'histoire de la région


EN SAVOIR PLUS
keyboard_arrow_up