Connexion


AlUlaAlUla logo

À la découverte des Nabatéens:
Une civilisation empreinte de langue,
d'innovation et de culture

APERÇU

Vers le milieu du 1er millénaire avant notre ère, une tribu nomade de commerçants, les Nabatéens, s’est imposée dans les terres désertiques de Jordanie. Leurs routes commerciales ont permis d'établir des relations étroites avec des civilisations allant de l'Égypte, la Mésopotamie, la Grèce et Rome à l'Inde et jusqu'en Chine.

Les Nabatéens ont exploité ces liaisons et le contrôle des routes commerciales, en particulier celles utilisées pour le commerce de l'encens, et se sont sédentarisés vers le IIe siècle avant J.-C. C'est ainsi que cette tribu nomade a commencé à s'imposer dans les domaines de l'ingénierie, de l'architecture et du langage écrit.

Devenus sédentaires, les Nabatéens ont créé un royaume florissant qui s'étendait sur près de 800 kilomètres. Il avait pour capitale Pétra en Jordanie, au nord, et la ville la plus importante au sud était Hégra (également connue sous le nom de Mada'in Salih) à AlUla, célèbre pour ses plus de 100 tombeaux, chacun magnifiquement sculpté dans le grès tendre de la région et orné d'inscriptions en nabatéen

Aujourd'hui, nombre de ces structures admirablement gravées sont encore debout, remarquablement préservées et se dressent dans le désert d'Arabie saoudite. En raison de l'héritage architectural et des inscriptions qu'ils ont laissés derrière eux, les Nabatéens demeurent une facette essentielle de l'histoire et de la culture d'AlUla.


L'IMPORTANCE DES ÉCRITS NABATÉENS

Les inscriptions nabatéennes renferment une grande partie des merveilles de Hegra. Un certain nombre des tombeaux ornés de Hegra comportent des plaques commémoratives gravées en nabatéen ancien, ce qui en fait un site foncièrement unique pour les linguistes et les historiens, car sa ville jumelle, Petra en Jordanie, ne contient qu'une seule inscription de ce type.

Le nabatéen ancien trouve son origine dans l'araméen, l'une des premières langues écrites connues au monde. Il était considéré comme la langue internationale du commerce au 1er millénaire avant notre ère.

Il est intéressant de noter que l'écriture arabe a évolué non pas à partir de l'une des écritures arabes indigènes, qui comportaient 28 lettres afin de représenter tous les sons en arabe, mais plutôt à partir de l'écriture nabatéenne araméenne, qui comportait théoriquement 22 lettres, mais comme plusieurs étaient devenues identiques dans leur forme, n’en comptait en réalité que 16.

À AlUla, vous pouvez vous émerveiller devant ces écrits et les prémices de l'une des langues les plus parlées au monde, l'arabe moderne.


LES INNOVATIONS NABATÉENNES

Hegra se situait à mi-chemin entre l'Extrême-Orient et la Méditerranée et servait aussi de porte d'entrée vers l'océan Indien depuis la mer Rouge. Cette position géographique lui a permis de devenir un carrefour culturel et un centre commercial important, et les Nabatéens ont fait preuve d'innovation pour défendre leur royaume. Les archéologues ont découvert les traces d'un rempart de 3 kilomètres de long, flanqué de plusieurs portes et tours, qui servait autrefois à la défense de la ville.

Les Nabatéens excellaient également dans des prouesses d'ingénierie exceptionnellement avancées pour leur époque. Plus de 130 puits ont été découverts à Hegra, puisant dans la nappe phréatique bien au-dessous des sables d'Arabie et faisant office de citernes pour les eaux de pluie.


INFORMATIONS DESTINÉES AUX VISITEURS

Pour cause de Covid-19, la cité de Hegra est actuellement fermée aux visiteurs. AlUla rouvrira ses portes aux visiteurs en octobre 2020.

Découvrez la bibliothèque d'AlUla, qui abrite des milliers d'inscriptions en araméen, dadanitique, thamoudique, minaïque et nabatéen.


En savoir plus
keyboard_arrow_up